L'anecdote hallucinante de Benachour sur Ronaldinho : « Je suis sorti, mais ne dit rien » - PSG - Pariskop

Home Actualité Autour du PSG L’anecdote hallucinante de Benachour sur Ronaldinho : « Je suis sorti, mais...


Proche du phénoménal Ronaldinho lorsque les deux évoluaient au PSG entre 2001 et 2003, Selim Benachour a décidément de drôles d’anecdotes à propos du Brésilien, et on ne se lasse pas de les lire ! Après celle de la Playstation, place à la boîte de nuit une veille de match.

Réputé festif et adepte des discothèques, l’ancien parisien semblait alterner sans problème les sorties alcoolisées en boîte et les matches de football, à Benachour de confirmer cela sur le plateau du Vestiaire sur SFR Sport :

« C’était avant un match au Parc des Princes, on gagne 3-1. On part le vendredi, la veille de la rencontre. Avec Ronnie on mange, on monte dans la chambre, on joue à la Playstation et à 23 heures on monte dans nos chambres. Je dors et le lendemain matin à 8h je reçois 25 appels en absence. J’avais un ami qui était dans le milieu de la nuit à Paris, c’est lui qui m’avait appelé, confie le franco-tunisien. Donc je le recontacte et il me dit « Selim, tu joues ce soir? », je lui réponds que oui et il me répond « Mais ce n’est pas possible! Ronnie il est où? Avec toi? ». Je lui réponds de nouveau oui et mon ami me dit « Ce n’est pas possible qu’il soit avec toi, je l’ai vu devant le Barrio Latino (bar parisien, ndlr) à 5h du matin en train de vomir devant l’entrée ». Je finis vite de manger et je vais devant la porte de la chambre de Ronnie. Je tape, je tape, je tape, pas de réponse. Finalement il ouvre, les cheveux dans tous les sens, et il me dit « Qu’est-ce que tu veux? On parle après » et il me claque la porte au nez. A 13 heures je le vois au déjeuner, il avait l’air bien. Je lui demande où il était cette nuit, il me dit « Je suis sorti, mais ne dit rien » en faisant son geste avec les doigts quand il marquait un but (pour les moins adeptes, sensiblement la même célébration que Griezmann, ndlr). Au final, il nous sort un match de folie et on gagne 3-1. »

Ronaldinho ne finira jamais de nous surprendre, sur et en dehors du rectangle vert.


  • Ismet Majdankic

    Quel joueur pour moi c’était le meilleur

  • Je me rappelle on était au 67 … c’était une des plus belles soirées de ma vie

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com