Les Parisiennes remportent le premier classico - PSG - Pariskop

Home Actualité Les Parisiennes remportent le premier classico


Pour le compte de la 2e journée de Division 1 Féminine, le Paris Saint-Germain s’est imposé lors du Classico face à l’OM (1-0), une rencontre certes pas spectaculaire sur le plan comptable mais les annales retiendront que le premier Classico version féminine a été en faveur du PSG.

Marie-Laure Delie, l’attaquante du PSG, a marqué le but de la victoire contre l’OM hier au Camps des Loges. Les joueuses de Patrice Lair ont dominé la rencontre et récupèrent trois points importants mathématiquement et pour la confiance, permettant aussi aux parisiennes de rester collées aux Lyonnaises.

« Beaucoup de personnes pensaient qu’on allait prendre une valise, mais on a répondu présent », se félicite le coach marseillais Christophe Parra.

« Les filles avaient peur de se faire engueuler quand je suis entré dans le vestiaire à la fin. Mais je suis satisfait, on gagne le premier Clasico. On a encore des lacunes, dans la tactique et la finition, mais le groupe est jeune. Je ne suis pas inquiet. J’ai bien aimé la communion avec le public qui nous a aidées. J’ai raison de vouloir jouer ici. Pas sûr que dans la morne plaine de là-bas, on nous aurait poussées comme ça », a déclaré Patrice Lair le coach parisien.

Le successeur de Farid Benstiti a obtenu du club d’accueillir les grosses affiches de D 1 au camp des Loges. Hier, ils étaient un millier, dont une trentaine d’ultras qui ont mis l’ambiance derrière la balustrade. Malgré la présence de maillots et drapeaux olympiens, aucun incident n’a été à déplorer.

« Bien sûr qu’un PSG – OM reste particulier, parisienne depuis 2005. C’est bien de jouer au camp des Loges, Ça ramène des supporteurs de la région qu’on ne voyait plus. Ça va être difficile de nous battre dans cette petite arène. La rencontre s’est déroulée comme on s’y attendait. C’était un match compliqué avec beaucoup d’engagement, presque un piège. On a su répondre présent et marquer le but qu’il fallait pour ramener la victoire. La manière est encore à travailler mais dans l’état d’esprit on a été exemplaire et c’est ce qu’il fallait retenir aujourd’hui », a déclaré Sabrina Delannoy.

« C’était vraiment important de remporter le premier Clasico de l’histoire, on était obligées de le gagner, comme tous les prochains d’ailleurs. Comme c’est moi qui marque, ça restera encore plus inoubliable », assure l’attaquante Marie-Laure Delie.


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com