CDF : Le PSG au quart de tour - PSG - Pariskop

Home Actualité CDF : Le PSG au quart de tour


Le Paris-Saint-Germain a facilement disposé du FC Nantes ce soir au Parc des Princes, en huitièmes de finale de la Coupe de France (2-0). Grâce à des buts d’Edinson Cavani et de Yohan Cabaye en première période, le PSG file vers les quarts de finale, et prépare au mieux le choc des huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Chelsea, la semaine prochaine.

Malgré un onze de départ largement remanié (Ibrahimovic et Lucas sur le banc, Thiago Silva en tribune), le PSG n’a pas eu le temps de trembler dans ce huitième de finale. Si le premier quart d’heure est relativement terne, le PSG conserve bien le ballon, exerçant un pressing de plus en plus haut. Après un premier tir de Bahebeck, capté par Dupé (15e), c’est sur coup de pied arrêté que les parisiens vont débloquer la situation. Après une faute plein axe de Veigneau sur Rabiot aux 35m, David Luiz se charge du coup-franc. Cavani, plus prompt que Djilobodji, coupe la trajectoire de la tête et prend Maxime Dupé à contre-pied (1-0, 19e). Beaucoup plus agressifs que les nantais, les joueurs de la capitale sont à nouveau récompensés quinze minutes plus tard : après une récupération de Rabiot, Cabaye transmet à Bahebeck qui décale Van der Wiel en une touche. Son centre instantané, boxé par Dupé sous la pression de Lavezzi, retombe directement dans les pieds de Yohan Cabaye, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (2-0, 34e).

Matuidi : « nous sommes sur une excellente dynamique »

Si la seconde période ne sera pas très riche en occasions, le PSG a au moins eu le mérite d’être régulier tout au long de la rencontre, ce qui lui avait souvent fait défaut auparavant. Avec un collectif bien rodé, et un jeu en première intention, les parisiens ont fait reculer le bloc nantais avec une facilité déconcertante. Lavezzi s’est montré très actif, réalisant bon nombre de une-deux avec Van der Wiel ou encore Cavani. Ce dernier, aligné dans l’axe, a été de nouveau très combatif, et a ouvert le score sur sa seule occasion du match. Derrière, David Luiz confirme sa montée en puissance. Le brésilien a été excellent à la récupération, et continue de démontrer toute sa puissance physique. A noter également la bonne prestation de Lucas Digne dans son couloir gauche, qui a beaucoup apporté offensivement. Seul point noir de la soirée, la sortie prématurée de Cabaye à la mi-temps, apparemment touché aux adducteurs.

Vainqueur sans forcer, le PSG reste toujours en lice dans les quatre compétitions (L1, C1, Coupe de France et Coupe de la Ligue), et est la seule équipe européenne à réaliser cette performance. Une dynamique que n’a pas manqué de souligner Blaise Matuidi après la rencontre, au micro de France Télévisions : « Depuis janvier, nous sommes sur une excellente dynamique. Il y a des victoires, on veut aller le plus loin possible dans toutes les compétitions. On a retrouvé notre jeu, même si l’on sait que l’on peut faire encore mieux, on conserve bien le ballon. Les équipes regardent le PSG et nous craignent à nouveau ».

Une série (sept victoires et un nul en huit matches) qu’il faudra confirmer dès samedi (16h), face au Stade Malherbe de Caen, au Parc des Princes. Avec le retour de la colonne vertébrale qui faisait sa force l’an dernier (Silva, Motta, Ibrahimovic), le PSG pourra ainsi aborder le choc face à Chelsea dans les meilleures conditions.


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com