Coupe de France : PSG 4-1 Saint-Etienne ! Les notes des parisiens ! - PSG - Pariskop

Home Actualité Coupe de France : PSG 4-1 Saint-Etienne ! Les notes des parisiens...


Le PSG s’est offert hier soir une seconde finale de Coupe cette année ! Après la finale de Coupe de la Ligue, que les joueurs de Laurent Blanc disputeront ce samedi face à Bastia au Stade de France, ils rejoignent désormais l’AJ Auxerre en finale de Coupe de France après leur éclatante victoire en demi-finale hier soir face à Saint-Etienne quatre buts à un.

Douchez : 6/10 : Si il ne peut rien sur l’égalisation stéphanoise par Romain Hamouma à la 25 éme minute de jeu, il a fait deux belles parades. La première face à Erding à la 32 éme minute suite à une passe en retrait totalement manquée par Van der Wiel et la seconde suite au corner concédé précedemment et une tête de Perrin à la 33 éme minute. Fin de match bien plus calme pour la doublure de Sirigu.

Van Der Wiel : 4/10 : Une première mi-temps catastrophique avec un nombre considérable de ballons perdus ou gâchés et une grosse boulette à la 32 éme minute qui aurait pu/dû profiter à Erding et offrir le deuxième but à Saint-Etienne. Une seconde mi-temps plus correcte, peu mis en danger par les offensives stéphanoises. 

Thiago Silva : 6,5/10 : Ô Monstro égal à lui-même, en place et très sérieux.

Marquinhos : 6,5/10 : Tout comme son capitaine, Marquinhos a été précieux et très rigoureux en défense centrale. 33 éme matchs sans défaite pour lui avec le PSG, il égalise le record de Georges Weah !

Digne : 4/10 : A quand le retour du petit prodige lillois ? Encore loin du compte hier soir, surtout défensivement où il a été baladé par Hamouma et Clerc en première mi-temps. Heureusement pour lui, il a obtenu quelques bons coups francs et a délivré quelques bons centres mais cela reste très/trop juste de sa part.

Cabaye : 6,5/10 : Très bon retour de l’international français qui a récupéré des ballons, délivrés des passes simples et a tenté sa chance. Important pour lui qui a accumulé les blessures ces dernières semaines. De bon augure pour la suite.

Verratti : 5,5/10 : Parti sur les chapeaux de roue en début de match, son rendement a été moins évident par la suite et cela s’est senti dans le jeu du PSG, même si on attend toujours plus du génie italien, tellement il a été irréprochable et indiscutable ces derniers mois. Remplacé par Matuidi à la 75 éme minute, qui quelques minutes après son entrée en jeu, a trouvé Ibrahimovic à la limite du hors-jeu pour inscrire son deuxième but du match.

Rabiot : 6,5/10 : Un match plein pour le tout jeune milieu de terrain parisien. A l’image de Cabaye, Rabiot a été intéressant, récupérant, proposant et se projetant vers l’avant, à l’image de son coéquipier du milieu, gaucher également, Blaise Matuidi, rentré plus tard dans la partie.

Lavezzi : 7/10 : Enfin un Pocho qui fait plaisir à voir ! Il s’est procuré une belle occasion repoussée par Ruffier et a ensuite obtenu un pénalty à la 20 éme minute de jeu. Il a également bien combiné en première mi-temps avec Pastore et Ibrahimovic. Il a doublé le score pour le PSG à la 60 éme minute d’une tête lobée sur un caviar de Pastore, magnifique action parisienne. Il aurait même dû obtenir un second penalty à la 77 éme suite à une faute de Perrin dans la surface alors qu’il se présentait seul face à Ruffier. Il a été remplacé par Bahebeck à la 82 éme minute.

Ibrahimovic : 8/10 : Co-homme du match avec Pastore pour son triplé symbolique ! Et quel triplé de l’attaquant suédois ! Ses 100 éme, 101 éme et 102 éme buts sous les couleurs du PSG ! Auteur du penalty transformé pour le PSG à la 21 éme minute, Ibrahimovic s’est également procuré une occasion sur coup franc notamment, avant de tripler le score pour le PSG à la 82 éme minute sur une merveille de grand pont sur Ruffier, qui a été mystifié par le geste magnifique du suédois. Enfin, il s’est offert un triplé tout seul avec sa technique et une frappe millimétrée et puissante du gauche.

Pastore : 8/10 : Co-homme du match avec Ibrahimovic ! Impeccable techniquement, il a fourni énormément d’effort, tant sur le plan offensif que défensif. Il est notamment la passeur décisif sur le deuxième but du PSG qu’il offre à Lavezzi à la 60 éme minute d’un centre parfait. Ses gestes de grandes classes ont permis aux siens de trouver des brèches dans une défense stéphanoise pourtant bien en place. Sorti sous l’ovation du Parc des Princes à la 88 éme minute, remplacé par le jeune Jean-Kévin Augustin, 17 ans, premier match en professionnel.


Articles similaires

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com