Dhorasoo : « Emery va et doit continuer » - PSG - Pariskop

Home Actualité Dhorasoo : « Emery va et doit continuer »


Pour Goal et dans le cadre du Winamax Poker Tour à Paris, Vikash Dhorasoo, ancien milieu de Paris Saint-Germain est à son tour revenu sur l’élimination du club de la capitale et selon lui Unai Emery et son groupe vont repartir de l’avant.

La comparaison de Barça-PSG à une partie de poker
« On a tout vu au poker, ce qui s’est passé pour le PSG c’est un « bad beat » mais qui n’existe pas au poker. Ce qu’on a vécu là, ça n’est jamais arrivé dans l’histoire du football. C’est juste fou. Le poker est un jeu de tirage, tu peux être devant et une seule carte te fait perdre, mais elle tombe. Ça pourrait être ça et la carte, c’était Neymar. Il a fait un match incroyable. Quand le Barça prend le but, c’est fini. Il faut marquer trois buts en une demi heure et le match avance. À la 88e, quand il prend le ballon pour tirer, il le fait pour marquer. À ce moment là, normalement tu le tires avec désinvolture. Lui il y croyait encore.

Le match
« On peut juste se dire que le football propose ce genre d’histoires un peu folles. Le Barça a eu un énorme Neymar. Mais à un moment donné, Mascherano revient sur Di Maria qui a trois mètres d’avance alors qu’il va à deux à l’heure. Les joueurs de Barcelone ont montré quelque chose d’incroyable. Le rapport de force au niveau de la confiance n’a fait que s’inverser entre le match aller et les buts inscrits au retour. Quand Paris a marqué le but qu’il fallait absolument marquer, on n’a pas senti de la confiance chez eux, mais de l’arrogance. J’ai vu les joueurs prétentieux. »

La responsabilité des journalistes
« Les journalistes et chroniqueurs sont aussi responsables. Je parlais avec Marcel Desailly qui me disait ‘mais en fait il n’y a pas de match là, 4-0 c’est fini’. C’est à dire 4-0, ça n’existe pas, Paris est qualifié. Et il avait raison, ça n’existe pas ! Et nous, on a inventé une histoire. Le Barça a parlé de la remontada, on a créé quelque chose et inconsciemment, les Parisiens se sont dits que c’était possible. »

La responsabilité d’Unai Emery
« A 30 secondes de la fin c’est encore un génie. Plus tard, c’est un gars qui a fait perdre le PSG et malheureusement il en est responsable, comme il était responsable de la victoire au match aller. Ce qui dérange beaucoup dans cette confrontation, c’est qu’ils nous ont tellement fait rêver, on y a tellement cru, c’était tellement beau. Pour descendre à un tel niveau… Pourquoi ? Il va continuer et il doit continuer. C’est un gagnant. Les joueurs de foot, donc les joueurs du PSG, sont repartis pour gagner. De toute façon ils n’ont pas le choix. C’est le métier. On sait encaisser ce genre de choses. »


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com