Douchez : "Le public est devenu difficile" - PSG - Pariskop

Home Actualité Douchez : « Le public est devenu difficile »


A la veille du huitième de finale de Coupe de France face à Nantes, Nicolas Douchez était ce soir l’invité de la Tribune 100% Ducrocq sur France Bleu 107.1. Le portier parisien y a balayé toute l’actualité du club, des récentes déclarations de Jean-Michel Aulas, en passant par l’ambiance actuelle au Parc des Princes, son avenir au PSG ou encore la lutte pour le titre. Morceaux choisis.

Comme vous le savez surement, chaque émission de 100% Tribune Ducrocq s’ouvre avec la distribution de cartons sur l’actualité du PSG. Bien évidemment, Nicolas Douchez ne pouvait pas épargner le président lyonnais : « carton rouge pour Monsieur Aulas, parce qu’il me fatigue avec ses déclarations. Il a toujours quelque chose à dire. Lyon a voulu mettre la pression sur l’arbitre avant le match, il continue après. On a tous le droit d’avoir un avis sur le pénalty à retirer ou pas. Mais voilà avec lui, c’est toujours la même rengaine depuis des années et ça fatigue ! ». Le ton était donné.

Le numéro 2 des cages parisiennes a ensuite évoqué la lutte pour le titre entre l’OL, l’OM et le PSG. Pour lui, aucun doute possible, le PSG sera champion. Mais il s’attend à une bataille acharnée : « C’est une guerre à trois que nous allons nous livrer, je pense que le titre se jouera dans les deux dernières journées. Marseille ne va pas lâcher et ils ont un calendrier un peu plus favorable que Lyon et nous. Après, franchement, on est confiant, on a l’effectif pour aller chercher ce titre. Je ne vous cache pas que l’on ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi difficile avec ce match à trois. Mais pour une fois on n’est pas chassé, mais chasseur, être à deux points, c’est pas une mauvaise position ».

Quant au match de demain face à Nantes, durant lequel il sera une nouvelle fois titulaire, le portier parisien en fait son objectif prioritaire : « Je m’avance un peu, mais pour moi ce match face à Nantes est peut être le plus important du PSG dans cette compétition. Il arrive au milieu de rencontres hyper importantes, dans un gros calendrier, il va falloir jongler avec l’effectif. Et comme il ne reste plus beaucoup de clubs de Ligue 1 en coupe, la route pourrait s’ouvrir. Quand tu es dans le vestiaire du PSG, tu as pour objectif de tout gagner dans une saison, donc si on arrive à faire le triplé, ce serait magnifique ».

Nicolas Douchez, à l’instar de Zlatan Ibrahimovic avant lui, après la victoire face au Stade Rennais, n’a pas non plus épargné l’ambiance au Parc des Princes. Pour lui, les supporters ont un peu la mémoire courte, et ne remplissent pas leur rôle à 100% : « L’ambiance a changé, certains pensent que le club devait passer par là, mais on espère qu’elle reviendra. C’est toujours agréable de sentir un public derrière soi. Sur le dernier match en championnat contre Rennes, les sifflets contre Adrien Rabiot, c’est vraiment dommage et surtout il ne les mérite pas. Le public est devenu difficile, mais il oublie les saisons précédentes trop vite. Quand tu as des matchs compliqués, tu as besoin d’être poussé ».

Enfin, Nicolas Douchez a évoqué son avenir au sein du club francilien. Si son contrat se termine à la fin de la saison (juin 2015), il espère pouvoir prolonger son aventure dans la capitale : « Pour l’instant, je suis à Paris et je n’ai pas du tout envie de bouger. Ici, je suis bien dans le projet. Même si pour certains le statut de gardien n°2 ne plaît pas, moi j’ai trouvé mon équilibre et surtout chaque personne dans le vestiaire à son rôle à jouer. J’aime bien la vie de groupe et moi ce que j’aime c’est que ça se passe bien dans un vestiaire et si je peux aider, ça me plaît. A l’âge que j’ai, repartir dans un nouveau challenge c’est pas que je ne le veux pas, mais moi ce qui m’intéresse le plus c’est de m’investir à fond. J’ai de très bonnes relations avec le club. Si tout se passe bien la prolongation pourrait arriver ».

 


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com