Thiago Silva : "Mon prochain fils s'appellera Zlatan" - PSG - Pariskop

Home Actualité Thiago Silva : « Mon prochain fils s’appellera Zlatan »


Dans un entretien exclusif qu’il a donné au Figaro, Thiago Silva s’exprime longuement sur sa vie à Paris, sur ses coéquipiers, la Ligue1… Nous vous en proposerons des morceaux choisis tout au long de cette journée, avant le coup d’envoi du match de ce soir.

________________________

Zlatan Ibrahimovic

« [Zlatan Ibrahimovic est un ami] Sur et en dehors du terrain. C‘était déjà le cas à Milan, mais notre amitié s’est renforcée ici. Nous avons connu des débuts difficiles ensemble à Paris. On s’est entraidé, et ça nous a rapprochés. Zlatan est un conquérant avec une seule chose en tête : la victoire. Il a une personnalité forte et ne cache pas ses sentiments, ni sur le terrain, ni en dehors d’ailleurs. Mais il ne suffit pas de vouloir gagner, il faut se préparer pour cela. Et ça, Ibra le fait mieux que personne. Nous avons une relation tellement forte que, si nous faisons un troisième enfant avec mon épouse, je l’appellerai Zlatan, enfin si c’est un garçon (sourire). Un petit Zlatan. Ce serait un honneur pour lui de savoir que le fils de Thiago Silva se prénomme Zlatan (rires).« 

Lucas

« Il a réalisé un de ses meilleurs matches avec le PSG. Pas seulement grâce au but marqué, mais au niveau de ses mouvements, son repli défensif, son sens du collectif. Et ce but lui a donné de la confiance pour aider l’équipe. Je pense que dès que l’entraîneur lui a annoncé sa titularisation contre Bordeaux, il a dû se sentir valorisé. Et moi, j’ai senti que c’était son jour. Je l’ai vu dans son comportement. Lucas, c’est un type très joyeux, même s’il ne joue pas d’ailleurs. Et cette joie de vivre, si vous l’emmenez sur le terrain, avec de la responsabilité, ça ne peut que bien se passer.

Je lui ai proposé des endroits pour sortir, pour manger. Et même au sein du club, je l’ai aidé à comprendre ce que disait Carlo Ancelotti, Lucas ne parlant pas italien. Et c’est encore le cas avec Marquinhos cette année, qui ne comprend pas très bien le français. Mais on en rit. Par exemple lorsque le coach annonce l’entraînement du lendemain à 11h00, Lucas se tourne vers Marquinhos et lui dit : « T’as compris Marquinhos, demain entraînement à 09h00 (rire) ». Et Marquinhos se tourne vers moi : « Thiago, c’est vrai ? ». Ces blagues sont importantes pour nous. Ça nous permet d’entrer sur le terrain avec le sourire. Si vous êtes tristes, les choses se passent moins bien.« 

Marquinhos

« Marquinhos a le potentiel [pour être le nouveau Thiago Silva] ! Surtout qu’il est très jeune, à peine 20 ans. L’an dernier, il a fait une excellente saison avec l’AS Roma. Surtout pour une première saison. Ce n’est jamais facile. Moi, j’ai connu une première année difficile à Milan. Et si on devrait comparer, sa première saison a été bien meilleure que la mienne. C’est un jeune qui a beaucoup à donner au PSG. Et c’est un très bon compagnon. On se voit souvent. Et j’essaie de l’aider autant que possible. Surtout avec la blessure qu’il a connue cet été. »


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com