Balbir : "Quand tout concorde, un club comme Paris vend son âme" - PSG - Pariskop

Home Actualité L'avis des consultants Balbir : « Quand tout concorde, un club comme Paris vend son âme »


Lors de ce mercato d’été le Paris Saint-Germain a perdu un de ses joueurs emblématiques : Mamadou Sakho. Le jeune joueur a préféré quitter son club de cœur pour rejoindre Liverpool qui devrait lui apporter plus de temps de jeu pour espérer partir au Brésil dans un an. Denis Balbir a souhaité commenter le départ du parisien sur son blog.

Les clubs français se plaignent qu’ils sont pillés de leurs meilleurs jeunes et quand ils pourraient garder leur progéniture, ils préfèrent à coup de millions voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Quand on a, comme le PSG, des objectifs élevés, il est évident qu’on veut le top sur le terrain pour hisser sa formation vers le haut et atteindre son but, mais Sakho n’est pas n’importe qui : il était international et formé au club. Comme il l’a répété lors de ses adieux, « le sang de Paris coulera toujours dans mes veines ». Après s’être plaints d’être pillés, les clubs se plaignent d’un manque de lien entre le joueur et le maillot. Quand tout concorde, un club comme Paris vend son âme.

 La vraie question supplémentaire est de savoir pourquoi le PSG a pensé qu’il ne tiendrait pas la route en défense avec Sakho et Silva et a préféré Alex, en ayant de surcroît pris Marquinhos, et pas pour une bouchée de pain. Le défenseur, capitaine à 17 ans, l’un des rares faits d’arme positif de Paul le Guen, est parti à Liverpool. Et on ne peut pas rester insensible à l’évolution d’un encore jeune joueur qui colle à la peau d’un championnat anglais qu’il va découvrir et où les tacles et les interventions musclées si elles sont utiles sont saluées par des hourras comme si un but était marqué. L’équipe de France si elle va au Brésil ne pourra pas éluder le cas Sakho si il est performant à Liverpool, le leader de la Première League à l’heure actuelle, et qui plus est avec un public et des couleurs inoubliables quand on a fréquenté le temple d’Anfield Road.


  • Ludo75

    Il se touche bien le bout sur ce qu’il se passe ailleurs le balbir.
    Encore a ramener sa tronche sur Paris, on en a déja gros avec le départ de Sakho, nous fait pas chier.

    Lâche nous la grappe balbir et va lécher des culs anglais ça nous fera des vacances.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com