Ménès : "Un gamin de 18 ans qui délivre cette équipe de milliardaires" - PSG - Pariskop

Home Actualité L'avis des consultants Ménès : « Un gamin de 18 ans qui délivre cette équipe de...


Comme chaque weekend, Pierre Ménès a commencé la performance du PSG en championnat. Une nouvelle fois, le consultant Canal+ constate le manque d’efficacité de l’équipe parisienne.

Paris a les armes pour être sur le podium contrairement à l’OL. Mais il a encore montré de criantes insuffisances face à Guingamp au Parc. Alors évidemment, le PSG a eu 75% de possession de balle, a frappé deux fois les montants, a tiré 24 fois au but et a dominé sans partage la rencontre. Et dans ce genre de match où ne parvient pas à marquer, l’adversaire a toujours au moins une occasion très nette en contre. Les Guingampais n’ont pas dérogé à la règle, mais le duel Yatabaré-Sirigu a tourné à l’avantage du portier italien. 
En plaçant son attaquant vedette sur Thiago Silva pour obliger Alex à assurer la première relance et Sankharé sur Thiago Motta pour bloquer celui qui est la meilleure rampe de lancement du jeu parisien, Gourvennec a presque réussi son coup, bien aidé par la maladresse des joueurs offensifs parisiens. Quand Lavezzi rate une nouvelle fois le but vide – dès la deuxième minute suite au coup-franc sur le poteau de Zlatan -, ça complique tout pour le PSG. On sait que huit fois sur dix cette saison en championnat, le plus pour Paris sera d’inscrire le premier but.

C’était tellement dur hier que les Franciliens ont attendu les arrêts de jeu pour marquer. C’est assez savoureux que ce soit un gamin de 18 ans qui délivre cette équipe de milliardaires. Ceci dit, le gamin en question a les qualités pour avoir au moins autant de temps de jeu que Chantome la saison dernière. Et si cette dernière phrase vous fait rire, vérifiez donc le nombre de matchs auxquels a participé le néo-Toulousain l’an passé, vous serez surpris.

Alors après, plusieurs constatations s’imposent. D’abord, le 4-3-3 de Blanc me paraît totalement inadéquat à la bonne marche du duo Zlatan-Cavani. Ensuite, mis à part un Thiago Silva toujours aussi exceptionnel, les autres individualités parisiennes sont encore loin de leur meilleure forme. A commencer par Pastore, qui a débuté tous les matchs mais n’a toujours rien montré. Cela commence à se voir…

Maintenant, quand j’entends dire que « c’était mieux avant avec Ancelotti », ça me fait doucement rire. N’oublions pas les matchs allers la saison passée, n’oublions pas le piteux 1-0 contre Reims, la défaite à 11 contre 9 face à Rennes, la défaite face à Saint-Etienne… Pour l’instant dans le jeu, ce n’est pas forcément mieux, mais ce n’est pas pire non plus. Et ce qu’il faut voir, c’est qu’après 4 journées, Paris compte 2 points de plus que l’an dernier.


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com