Le point de vue de Sagnol sur les chances du PSG en LDC - PSG - Pariskop

Home Actualité Le point de vue de Sagnol sur les chances du PSG en...


Le consultant de RMC Sport Willy Sagnol a livré son point de vue sur les chances du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. 

Où placez-vous le PSG à l’échelle européenne ? « Dans le top 5- 6. Non seulement il y a beaucoup de talents individuels mais il y a aussi des joueurs qui ont des choses à prouver. Je pense notamment à Neymar qui en terme d’identification au maillot parisien a beaucoup à se faire pardonner. S’il arrive à se transcender, s’il a envie de le faire, il peut tirer son équipe vers le haut. »

Les voyez-vous aller loin en Ligue des champions ? « Difficile de répondre à cette question. Ils ont le potentiel pour atteindre le dernier carré bien sûr. Mais à ce jour, il y a deux inconnues. D’abord, le milieu de terrain avec Thiago Motta qui n’a pas encore été remplacé. Or, c’était un joueur important sur le terrain et en termes de caractère. Ensuite, il y a un nouvel entraîneur avec une conception du football différente de celle de ses deux prédécesseurs. La saison européenne du PSG dépendra donc de la capacité des joueurs à adopter et assimiler cette nouvelle philosophie. »

Que possède le PSG cette saison qu’il n’avait pas l’an dernier ? « Un vécu supplémentaire, notamment pour le trio offensif qui a besoin de repères pour être performant. »

Et un Mbappé en pleine confiance après sa Coupe du monde ? « Bien sûr. Mais n’oublions pas que c’est encore un très jeune joueur. L’entraîneur l’a d’ailleurs très bien compris en disant que son joueur clé c’était Neymar. Ne lui mettons pas trop de pression sur ses épaules. »

Vous avez gagné la Ligue des champions avec le Bayern en 2001. Voyez-vous des points communs entre votre équipe et le PSG ? « Aucun ! Ce sont deux équipes complètement différentes. Nous, nous avions beaucoup de discipline, de caractère. Au PSG, c’est le talent individuel qui domine. Le club s’est bâti avec des noms. Et peut-être que cela a constitué un frein à sa progression. A Paris, on a l’impression que l’institution n’est pas assez forte par rapport aux joueurs. Si on avait eu une tour Eiffel à Munich, jamais on ne l’aurait illuminée à l’arrivée d’un joueur. Ce serait montrer qu’il est plus important que le club. »

Vous faites référence à Neymar ? « Oui. L’année dernière, on a vu parfois qu’il s’était mis au dessus du club, notamment à l’époque de sa blessure quand il part se faire soigner au Brésil. En termes de talent, cette équipe est exceptionnelle. Et je préfère regarder jouer le PSG de 2018 que le Bayern de 2001. Mais le frein, en tout cas la saison dernière, c’est sa capacité à faire bloc dans les moments difficiles. »


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com