Ajaccio 1-2 PSG : Paris prend le large - PSG - Pariskop

Home Actualité Ajaccio 1-2 PSG : Paris prend le large


C’est la reprise de la Ligue 1 après la trêve hivernale ! Le PSG s’est imposé mercredi face à Brest sous le score de 5 à 2 avec notamment un triplé de Zlatan Ibrahimovic. L’AS Monaco, dauphin du club parisien, a été tenu en échec hier face à Montpellier (1-1) et ce match pour le compte de la vingtième journée pouvait permettre à Paris de prendre le large.

Le match débute avec des Parisiens qui sont partis pour faire le jeu pendant tout le temps. En effet, les rouges et bleus conservent le ballon et mettent en place un campement devant les buts d’Ochoa, l’homme du match à l’aller. De l’autre côté, Ajaccio affiche clairement ses ambitions, défendre et bénéficier d’opportunités de possibles contres attaques. C’est chose faites dès la 6ème minute où Cavalli centre dans la surface parisienne en direction d’André qui loupe sa frappe, la balle revient sur le Brésilien Eduardo qui pousse le ballon au fond des filets, un but de renard des surfaces. Ajaccio débute le match de la meilleure des manières et Paris est prévenu que le match s’annonce difficile. Il y a un homme qui a été excellent au match aller, c’est le portier mexicain Ochoa, ce dernier repousse avec réflexes une volée de Lavezzi, un remake du match aller ? Le PSG est clairement installé et bénéficie de la possession de balle mais certaines erreurs techniques donnent d’autres possibilités de contres aux Corses. Le meilleur buteur du PSG obtient un très bon coup franc à la demie-heure de jeu, il tente la frappe mais la balle vient mourir sur le poteau, ça ne veut pas encore rentrer. El Matador est également très peu inspiré devant les buts à l’image de sa volée complètement dévissée. La mi-temps approche, une occasion de contre pour Paris apparaît, Ibrahimovic déborde sur le côté droit, le portier d’Ajaccio s’avance et l’attaquant suédois sert Lavezzi, seul dans l’axe qui n’a juste à mettre le pied pour égaliser. Zlatan délivre sa huitième passe décisive de la saison, le portant à la première place du classement, une place de premier à laquelle il s’habitue puisqu’il est aussi le meilleur buteur de la Ligue 1, juste exceptionnel ! La mi-temps est sifflée par Nicolas Rainville et les 22 acteurs rejoignent les vestiaires sous le score de 1-1.

Les joueurs sont de retour sur la pelouse, et la deuxième mi-temps débute de la même façon que la première. Paris a le pied sur le ballon, les Corses défendent avec un bloc bien mis en place et profitent des contres. Cependant ce sont les hommes de Laurent Blanc qui dominent mais ils demeurent très maladroits devant le but en cadrant peu. Mais l’attaque-défense est bien présente, ce qui laisse le temps au PSG de trouver un espace, Verratti manque particulièrement dans ce match, son absence se fait vraiment ressentir. A un peu plus de l’heure de jeu, Eduardo n’est pas loin d’inscrire le doublé mais la frappe est bien repoussé par Sirigu. Laurent Blanc voit très bien que ses hommes sont installés dans le camp ajaccien, il sort Alex et Lavezzi pour faire entrer Lucas et Pastore. Dès la 74ème, El Flaco s’illustre avec un dribble qui élimine un défenseur adverse, il centre pour Ibrahimovic qui remet pour Blaise Matuidi qui effectue une tête plongeante qui rentre dans les cages. C’est une nouvelle passe décisive d’Ibracadabra après un magnifique travail de Pastore, les Parisiens prennent les devants, 2-1. Le coach parisien ne prend plus de risques, il sort Rabiot pour faire entrer Marquinhos afin de tenir le résultat. Ajaccio ne s’avoue pas vaincu après une occasion dangereuse d’Eduardo à la 83ème ainsi que de Lasne cinq minutes après, mais ça ne rentre pas et ça passe à côté des buts de Sirigu. Cavani est proche d’inscrire un magnifique but dans le temps additionnel après un très beau contrôle qui élimine deux défenseurs corses mais Ochoa remporte le duel. Le match se termine sous le score de 2 buts à 1 en faveur du PSG, mais l’équipe d’Ajaccio s’est battu avec courage et a posé des difficultés aux Parisiens.

Avec cette victoire, Paris prend de l’avance sur son dauphin l’AS Monaco qui a fait un match nul face à Montpellier, en attendant le match du LOSC qui recevra Reims. Le Paris Saint-Germain a eu le pied sur le ballon pendant tout le match mais a dû hausser le ton pour s’imposer. Le club de la capitale jouera face aux Girondins de Bordeaux mardi pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

Les stats du match :

Ajaccio – Paris Saint Germain

1 But 2

29 Possession 71

7 Tirs 18

2 Tirs Cadrés

210 Passes 676

17 Fautes 12

2 Cartons Jaunes 2

Crédits photo : CG/PSG


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com