Rennes 1-3 PSG : Paris assure son maintien en L1 - PSG - Pariskop

Home Actualité Rennes 1-3 PSG : Paris assure son maintien en L1


En s’imposant au Stade de la Route de Lorient (1-3), Paris fait le métier et avance ses pions avant la trêve. Une bonne chose avant les matchs de Monaco, ce soir, et Lille, demain.

Rennes n’a jamais vraiment réussi au PSG. Sur les 11 dernières confrontations au Stade de la Route de Lorient, seule à une reprise les parisiens étaient venu s’imposer ici, lors de la saison dernière grâce notamment à un but Meneziesque. Pour ce match, Laurent Blanc a aligné une équipe type, sauf Maxwell, blessé, qui est remplacé par Digne.

Quelques jours après la mauvaise partition donnée à Benfica, Paris n’avait pas vraiment le choix que de repartir vers l’offensive avant que la presse ne se fasse le plaisir d’annoncer un nouveau faux-pas parisien. La première période démarre à l’avantage des parisiens qui se mettent en évidence avec un coup-franc d’Ibrahimovic qui termine à deux doigts des buts de Costil. Ce n’est que partie remise. Au quart d’heure de jeu, Thiago Motta récupère un ballon à la suite d’un corner. Ensuite, il laisse parler son talent avec une frappe pied gauche enroulée de l’extérieur de la surface dans les petits filets des buts de Rennes, à l’instar de Thuram en demi-finale de la Coupe du Monde 98 face à la Croatie (16e, 0-1). Pas vraiment dangereux en 45 minutes, les locaux se réveillent en fin de première période alors que Paris cherche à garder cet avantage jusqu’à la pause. A quelques instants de la mi-temps, deux occasions coup sur coup de Makoun et Kana-Biyik ne permettent pas aux rennais de revenir au score.

Dès l’entame de la seconde période, Paris repart de l’avant pour faire le break. Il suffit de 7 minutes pour que Matuidi obtienne un penalty après une grande action collective. Ibrahimovic ne se fait pas prier et prend Costil à contre-pied (52e, 0-2). Il suffisait d’être dos au mur pour que les rennais se mettent à développer du jeu. Après une première alerte d’Oliveira, c’est Alessandrini qui libère le stade avec un superbe coup-franc des 25 mètres. Sirigu, sans doute masqué au départ du ballon, ne peut que dévier le ballon dans ses filets (67e, 1-2). Les vingt dernières minutes laissent un peu d’espoir à Rennes mais Paris gère bien son match cassant les offensives rennaises. En toute fin de match, Cavani se fait plaisir et tue le suspense. Sur un dernier contre parisien, Verratti lance en profondeur El Matador qui prend son temps pour ajuster Costil (91e, 1-3).

Paris répond présent et possède 43 points en 18 journées, une semaine avant de finir la demi-saison face à Lille au Parc des Princes. La pression est désormais sur les concurrents Monaco, qui joue à Guingamp ce soir, et Lille, qui joue contre Bastia demain.

Crédits photo : C.Gavelle/PSG.fr


  • Betumi Makwena

    Lol

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com