Olympiacos 1-4 PSG : Résumé et stats du match - PSG - Pariskop

Home Actualité Olympiacos 1-4 PSG : Résumé et stats du match


Pour son retour en Champions depuis l’élimination contre Barcelone la saison passée en quarts de finale, Paris s’est imposé 4-1 sur le terrain de l’Olympiacos. Laborieux en première mi-temps mais impériaux en seconde. 

Cette affiche en Grèce entre l’Olympiacos et le PSG ressemblait à un bon test pour Paris lors du retour des phases de poule de la Champions League. Si les deux clubs ne s’étaient jamais affrontés auparavant sur la scène européenne, Paris avait réussi tous ses examens contre des clubs Grecs (7 matchs, 6 victoires et un match nul. 15 buts marqués, 0 encaissé). Une formalité donc ? Non. Dès le début du match, les parisiens prennent le bouillon face à une incroyable envie des joueurs de l’Olympiacos emmenés par un Vladimir Weiss, une des révélation de la Coupe du Monde 2010, « on fire ». C’est d’ailleurs le Slovaque qui se procure la première occasion du match avec une tentative des 25 mètres qui échoue sur la barre de Sirigu après 40 secondes de jeu. Quelques minutes plus tard, ce même joueur percute sur le côté droit de la défense parisienne, repique dans l’axe et adresse une frappe à raz-de-terre qui vient terminer sa course dans le petit filet extérieur du gardien du PSG. Après plusieurs occasions chaudes pour les locaux, c’est Paris, par l’intermédiaire de Cavani, qui vient crucifier les Grecs à la 20e minute de jeu en reprenant un caviar de Maxwell (0-1, 19e). Ce hold-up permet de redonner plus d’allant à l’Olympiacos. Cinq minutes après l’ouverture du score, Weiss réalise un enchaînement de haute volée avec petit pont sur Marquinhos, double contact qui envoie Thiago Silva aux fraises et trompe Sirigu (1-1, 25e). La fin de la première mi-temps perd en intensité mais Paris n’arrive toujours pas à sortir de son trou.

Dès le retour des vestiaires, on admire un autre Paris. Plus technique, plus entreprenant et plus collectif. L’entrée de Lavezzi, à la place de Lucas, à la mi-temps y est pour quelque chose. L’argentin apporte de la percussion et de la vitesse qu’il manquait à Paris durant toutes les 45 premières minutes. C’est lui qui amène le second but parisien par Thiago Motta en bottant parfaitement un corner sur la tête de l’italien (1-2, 68e). Ce but libère les parisiens qui continuent d’aller de l’avant. Cinq minutes plus tard, bis repetita. Lavezzi au corner, tête plongeante de Thiago Motta (1-3, 73e). Ni vu ni connu, Paris a marqué deux fois en cinq minutes laissant les Grecs amorphes qui ont sans doute tout donner en première période. Plus d’énergie chez le champion de Grèce qui subit les assauts parisiens jusqu’en fin de match. Ibrahimovic se permet le luxe de provoquer un penalty puis buter sur Gago, le portier de l’Olympiacos. Ce n’est que partie remise. Thiago Motta, déjà double buteur (!), botte un dernier corner sur la tête de Marquinhos qui marque un but pour sa première apparition sous le maillot du PSG (1-4, 86e).

Paris s’en sort avec une victoire 4-1 qui aurait pu se dessiner autrement si les montants en avaient décidé autrement en première période. Mais c’est aussi cela les grands clubs, c’est de la réussite. Une réussite et une maîtrise tactique qu’il faudra remettre en place dès dimanche contre Monaco pour le choc de la 6e journée de L1 entre le PSG et Monaco.

– Les stats du match –

Olympiacos 1-4 PSG (1-1)
41% – Possession – 59%
12 – Tirs – 12
5 – Cadrés – 10
4 – Hors-jeu – 3
14 – Fautes – 15
1 – Cartons jaunes – 1
0 – Carton rouge – 0


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com