Présent en conférence de presse hier aux côtés de Geoffrey Serey Dié, l’entraîneur de Bâle Urs Fischer a évoqué son futur adversaire.

« Bien sûr, la tâche ne sera pas facile, a précisé le coach bâlois en conférence de presse ce mardi. Il faudra que mes joueurs montrent beaucoup de conviction et de courage. Il faudra faire mieux que contre Arsenal (0-2), match durant lequel nous avons été trop prudents. On voulait défendre, mais vers l’avant pas vers l’arrière. Il faudra améliorer cela face à Paris si l’on veut faire un résultat. On vient ici pour gagner des points afin de passer l’hiver en Europe. Mercredi, notre but sera de prendre un point. En ramener trois serait magnifique. »