Loris Arnaud sur le Ludogorets : "C'est un peu le PSG Bulgare" - PSG - Pariskop

Home Actualité Loris Arnaud sur le Ludogorets : « C’est un peu le PSG ...


Mercredi soir à 20h45, le PSG jouera son second match de phase de poule de LDC. Paris doit s’imposer pour réellement lancer  sa campagne européenne. L’adversaire ce nome Ludogorets Razgrad, modeste club bulgare. Pour le site officiel rouge et bleu, Loris Arnaud, attaquant formé à Paris, nous en dit un peu plus sur le championnat de Bulgarie et plus particulièrement sur ce fameux Ludogorets Razgrad. Un contexte  qu’il connait bien pour avoir porté le maillot de Chernomorets Bourgas en 2013.

Pour lui, La Ligue 1 reste suppérieur au championnat Bulgare. Néanmoins, il y a deux points sur lesquels la Bulgarie peut rivaliser selon lui : l’engagement physique et la ferveur des supporters : « Techniquement, la Ligue 1 est au-dessus, mais les Bulgares rentrent dedans et ne lâchent rien. Surtout, il y a une grosse ferveur dans les tribunes. Les matches sont très chauds et il y a énormément d’engagement sur le terrain. », a-t-il déclaré.

Ensuite, sur sa lancée, Loris Arnaud a évoqué plus en détail  le Ludogorets Razgrad. Un club souverain en Bulgarie qui ne faudra pas sous estimer : « C’est un peu le Paris Saint-Germain de Bulgarie ! Ludogorets gagne le titre chaque année. La saison où j’ai joué là-bas, ils étaient premiers du début à la fin du championnat avec pas mal de points d’avance même. C’est une équipe réputée et qui profite de belles installations. Ils figurent régulièrement en Champions League, même s’ils doivent passer par les tours préliminaires, et ils progressent chaque année. C’est clairement le meilleur club bulgare. (…) Le seul aspect qui peut poser problème à Paris c’est l’engagement qu’ils vont mettre face aux grands joueurs qu’ils vont affronter. Ce sera un surplus de motivation et ils vont leur rentrer dedans. Le stade va être plein pour une affiche comme celle-ci et ce sera un bon match. L’équipe de Ludogorets a pas mal changé depuis que j’ai quitté la Bulgarie, mais je connais bien leur attaquant : Claudiu Keseru avec qui j’ai joué à Angers. C’est un joueur qui a pas mal voyagé comme moi et aujourd’hui il marque des buts dans le championnat bulgare », a-t-il conclu à ce sujet.


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com