Lucas taille patron - PSG - Pariskop

Home Actualité Lucas taille patron


Arrivé sur la pointe des pieds en provenance de Santos pour 40M€ au cours de la saison 2012/2013, Lucas, souvent éteint par le rayonnement d’Ibrahimovic, commence à réellement s’imposer au PSG. Pièce maîtresse du dispositif d’Unai Emery, le Brésilien a pris du poids dans le onze de départ, devenant même le plus fidèle soldat du coach espagnol. Capable de dynamiter les défenses, il s’est aussi découvert un rôle dans le coeur du jeu. Où s’arrêtera le feu follet ? Analyse.

C’est l’année de la confirmation pour Lucas, joueur le plus utilisé du PSG sous l’ère Emery. Meilleur acteur sur le pré face à Arsenal en Ligue des Champions, le Brésilien a gagné en confiance, et donc en efficacité. Derrière Cavani et ses 16 buts, Lucas est, avec 6 réalisations, le deuxième meilleur buteur parisien. Pas étonnant pour un joueur qui frappe en moyenne 2 fois au but par rencontre, soit 25% de plus qu’au cours des trois dernières saisons.

Sa capacité à faire trembler les filets résulte d’un changement d’état d’esprit. Beaucoup cantonné au rôle de perforateur avec Laurent Blanc, Lucas participe désormais beaucoup plus au jeu, comme le prouve sa zone d’activité sur les derniers matchs. Conscient que son coach souhaite évoluer avec un bloc compact (voir ici), Lucas s’applique à venir presser dans l’axe, jusqu’à effectuer des courses à l’autre bout du terrain ! Alors qu’il n’affichait que 10% d’activité au milieu de terrain en 2015/2016, ce chiffre a été doublé depuis la reprise : tout sauf anodin.

Meilleur acteur du match face aux Gunners avec 66 ballons touchés, des coups de pieds arrêtés diablement bien tirés, une activité incessante et un C.S.C provoqué d’une belle tête au deuxième poteau sur l’égalisation (2-2), Lucas est clairement entré dans une nouvelle dimension. Pratiquement assuré de terminer en tête de son groupe de Ligue des Champions, Paris sait qu’il peut compter sur sa pépite pour se rapprocher des sommets dans la compétition reine. Un projet d’envergure, d’autant que les clubs français n’ont placé qu’une seule équipe (Monaco) en finale au cours du dernier siècle*…

stat

*Source : Infographie « Quel est est le meilleur championnat d’Europe » (voir ici)

En train d’exploser avec Paris, Lucas ne cache plus son envie de retrouver la Seleçao, lui qui vit toujours avec le souvenir douloureux du Mondial et de la dernière Copa America. Selon un sondage effectué il y a quelques semaines auprès des Brésiliens, l’ailier serait justement le plus légitime pour un retour au sein d’une sélection ayant retrouvé ses repères avec Tite. Arrivé en tête des suffrages avec 8% des votes, loin devant Diego Alves (5%) et Luan (5%), Lucas n’est plus très loin de la vérité.

« J’attends la même chose que tous les Brésiliens : récupérer notre identité. La sélection brésilienne a toujours été forte mais ces dernières années on a perdu un peu ça je pense. On a la qualité et les joueurs pour récupérer ça et redevenir les meilleurs. Je crois qu’on va y arriver. »

A seulement 24 ans, Lucas nous réserve encore le meilleur sous les couleurs du PSG. Il s’agit maintenant de confirmer match par match avant la trêve. Premier défi au Parc OL ce dimanche !


Articles similaires

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com