Partenariat: Aulas va rager - PSG - Pariskop

Home Actualité Partenariat: Aulas va rager


Il est déjà connu de tous que Jean Michel Aulas, Président de l’Olympique Lyonnais, critique énormément et avec vigueur la puissance financière du PSG, puissance due au financement selon lui de l’Etat du Qatar. Ledit financement en effet qui n’est rien d’autre qu’un contrat de partenariat avec l’organisme QTA (Qatar Tourism Authority) en d’autres termes l’office de tourisme du Qatar vient d’être renouvelé avec un nouveau chèque assez intéressant à la clé.

Selon Le Parisien, après un premier contrat de quatre ans qui s’est achevé le 30 juin dernier, les deux parties sont tombées d’accord pour poursuivre l’aventure. QTA s’apprête donc à verser cette saison environ 175 M€ au PSG, soit la plus grosse part de revenues du club. Ce partenariat avec QTA représente ainsi 30 % du budget prévisionnel de la saison 2016-2017 (compris entre 550 et 560 M€). Commencé à 100 M€ en 2012-2013, le financement de QTA envers le PSG n’a jamais cessé de fluctuer et de gonfler les ressources financières du club, passé donc de 150 M€ à 175 M€, il est logiquement prévisible que le budget de cette nouvelle saison dépassera tout au moins 600 M€.

En contrepartie, le club de la capitale mettra à disposition, comme les années précédentes, son image et celle de ses joueurs pour assurer la promotion du Qatar en tant que destination touristique. Des opérations dans ce sens seront donc menées telles que la présence des joueurs des équipes de football et de handball, masculines et féminines, sur le stand du Qatar lors d’un salon du tourisme à Paris en septembre, les préparations de stages hivernaux à Doha qui permettront également de réaliser plusieurs opérations commerciales en présence des hommes d’Unai Emery.

A Paris, cette manne providentielle est donc venue directement du Qatar par le biais de l’office de tourisme, une entité étatique distincte de Qatar Sports Investments, propriétaire du club. Un mécanisme que le président lyonnais Jean-Michel Aulas assimile encore aujourd’hui « à une aide d’Etat à fonds perdu », ce qui n’est pas juste.

Il est à noter que ce nouveau contrat sera soumis à l’UEFA et devrait sans doute être validé en Octobre, car si en 2014 les experts de l’UEFA jetaient un regard très critique sur ce contrat évalué alors à 200 M€ le jugeant « survalorisé par rapport aux prix normaux du marché  », ils avaient réduit cette apport financier. Mais l’époque semble révolue aujourd’hui et « Le prix normal du marché est une notion évolutive, explique une source de l’UEFA. En trois ans, le PSG est devenu une marque beaucoup plus forte. Donc ses contrats sponsoring aussi ont pris une valeur supérieure. »

On s’attend déjà aux propos sanglants de JMA d’ici la fin de la semaine sans nul doute.

 


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com