Thiago Silva : L’Histoire d’un génie

Valentin 01/11/2013 3
Thiago Silva : L’Histoire d’un génie

Thiago Silva est pour une majorité de personnes, une légende du football. On le désigne comme le meilleur défenseur au monde. Pour atteindre ce statut, il a dû traverser des moments difficiles. Revenons sur le parcours du brésilien, de son enfance à son arrivée au PSG. 

Naissance et enfance

Thiago Silva, de son vrai nom Thiago Emiliano da Silva, est né à Rio de Janeiro, le 22 septembre 1984. Ses parents se séparèrent lorsqu’il n’avait que 5 ans, et son père quitta le domicile familial, ce qui représentera pour les quelques années à venir, un réel manque. Trois ans après la séparation de ses parents, le manque paternel du jeune brésilien va se voir combler par son beau-père.

Thiago grandit un temps dans le quartier de Santa Cruz, à Rio, où il se découvre une passion qu’il appréciait plus que le football, le cerf-volant. Puis, il déménagea dans le quartier de Barra, toujours à Rio, où il y a plus de ballons que de cerfs-volants. C’est d’ailleurs dans ce même quartier qu’il va effectuer ses premiers pas sur un terrain de football puisque jusqu’à là, Thiago est un jeune très timide qui n’ose pas s’approcher des terrains. Il débuta alors les matchs en 3 contre 3, comme attaquant.

Dès l’âge de 7 ans, Thiago Silva va intégrer une école de football, puis son premier club “professionnel” : le Fluminense. Il va ensuite passer plusieurs tests de détection dans différents clubs, avec un soutien immense de son beau-père. Thiago intégrera dans un second temps l’América do Rio, puis, dans un troisième temps, le Barcelona de Rio. Peu de temps après son arrivée au “Barça brésilien”, Thiago alla passer des tests pour un club plus prestigieux, le Flamengo. À la suite de ces tests, il ne voulait plus jouer au football, dénonçant un désintérêt des recruteurs présents.

Ses débuts en professionnel

C’est en 2001 que Thiago Silva s’engagea professionnellement pour la première fois, au RS Futebol. Il n’est alors âgé que de 16 ans et l’absence de sa famille et de ses proches est difficile. Un homme va l’aider à s’intégrer au mieux dans sa nouvelle équipe, Paulo César Carpeggiani, un ancien joueur connu partout au Brésil, reconverti en entraîneur du RS Futebol. Dans cette équipe, Thiago fait la rencontre de Ederson, qu’il voit comme un professionnel. Lors d’une finale de tournoi à Ancône, en Italie, et contre l’AS Roma, il est repéré par Bruno Conti, cadre de l’équipe italienne. Ce dernier lui a d’ailleurs fait savoir qu’il voulait que Thiago reste en Europe, avec la Roma, chose que Thiago n’a pas accepté car il venait d’être sélectionné par la sélection brésilienne des moins de 20 ans.

Peu de temps après ce tournoi, il signe un contrat avec un nouveau club, l’EC Juventude, un club brésilien de première division, où il ne restera pas plus de 6 mois avant d’être vendu au FC Porto.

Le rêve devient réalité

img-photo-thiago-silva-au-fc-porto-1349256002_x610_articles-162341

Tout droit débarqué du Brésil, Thiago Silva arrive au Portugal avec une seule idée en tête : jouer en équipe première pour le FC Porto. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et finalement, Thiago n’aura jamais joué de matchs avec l’équipe première de Porto. Il ne fera d’ailleurs qu’une seule saison avec le club portugais avant d’être vendu au Dynamo Moscou.

Sa santé se fragilise

Arrivé à Moscou, il retrouve un visage qui lui est familier : Ivo Wortmann, qui a été son entraîneur au Fluminense, au Juventude et qui est également l’entraîneur du Dynamo Moscou. Thiago étant dans l’incapacité de jouer, il est licencié par le club russe.

Il est alors nécessaire de passer des tests médicaux pour évaluer la gravité de la situation. Thiago resta en Russie pour passer ces tests, qui révéleront la présence d’une tuberculose. Le brésilien est alors hospitalisé en Russie pendant six mois, durant lesquels ses seuls loisirs sont les jeux vidéos et Internet. À la fin de son traitement médicamenteux s’offre à lui deux solutions : retirer un morceau de ses poumons ou attendre que la maladie guérisse seule. Sa mère refuse que quelqu’un n’enlève à Thiago un morceau de poumon, ils choisissent donc d’opter pour la deuxième solution, bien plus risquée… Après des mois d’hospitalisation supplémentaires et des allers-retours Russie/Brésil, la maladie de Silva semble guérie. Une page longue et douloureuse se tourne…

“La tuberculose s’est développée tellement rapidement, qu’en 6 mois, j’étais pratiquement mort.” 

Retour au Brésil

thiago-silva

Après ces longs mois difficiles, Thiago Silva retourna au Brésil, où il refit des tests pour le Flamengo, qui n’aboutirent pas. Silva décida donc de retourner dans le club de son cœur, le Fluminense. Le club lui fit des examens médicaux poussés afin d’être sûr qu’il ne risquait rien en reprenant le football professionnel. Durant vingt jours, Thiago se remit de sa maladie avec un préparateur physique, en attendant le contrat officiel du Fluminense. Une semaine avant son premier match, Thiago Silva subit une nouvelle blessure qui le contraint à ne pas pouvoir jouer. Ivo Wortmann, qui entraînait à ce moment là le Flu (surnom du Fluminense) fut licencié suite à une défaite. Thiago s’en voulut pendant longtemps de ne pas avoir aidé la personne qui l’avait soutenu tant de fois.

Un billet pour l’AC Milan

SPORT, CALCIO: BOLOGNA - MILAN

Après une très bonne saison au Fluminense, le club milanais achète Thiago Silva pour 10 millions d’euros. Il est alors aligné en défense aux côtés d’Alessandro Nesta. Durant trois années passées en Italie, le défenseur brésilien a pu améliorer sa technique, son jeu de tête, son sens de l’anticipation et il découvre la Ligue des Champions. Il remporta le Championnat d’Italie, la Supercoupe d’Italie et reçoit à titre personnel la Samba d’Or 2011.

L’arrivée au Paris Saint-Germain

541889-gl4c7514

Tout d’abord, il faut savoir que l’achat de Thiago Silva n’a pas été facile puisque le défenseur brésilien avait, en 2011, refusé une offre du PSG et prolongé son contrat avec l’AC Milan jusqu’en 2017. Cependant, le club milanais manque de fonds, et, malgré l’intérêt des supporters rouges et noirs, Thiago Silva est finalement vendu au club de la capitale française pour un montant avoisinant les 49 millions d’euros. Au PSG, Thiago retrouve des personnes qui lui sont familières comme Carlo Ancelotti, qui était son entraîneur au Milan AC, ou encore Zlatan Ibrahimovic, son ancien coéquipier du club italien, arrivé peu après le défenseur.

Aujourd’hui, Thiago Silva ne cesse d’éblouir par cette capacité à anticiper hors du commun. Il est décrit par tous ses proches et coéquipiers comme un très grand joueur mais aussi, comme un très grand homme.