Et si Cavani détrônait Ibrahimovic ? - PSG - Pariskop

Home Actualité Autour du PSG Et si Cavani détrônait Ibrahimovic ?



D’humeur zlatanesque, Edinson Cavani c’est 18 buts en 17 matchs cette saison. Auteur d’un doublé hier soir face à Lyon, le buteur parisien vient de dépasser Mustapha Dahleb et ses 98 buts datant de 1984. Désormais à 99 réalisations, l’Uruguayen se rapproche à grand pas de celui qui vient d’être nommé « plus grand attaquant de l’histoire du PSG », la légende vivante Pedro Miguel Pauleta.

Il s’était déjà frotté au record du légendaire Diego Maradona, à Naples, sans jamais pouvoir dépasser les 115 réalisations de l’Argentin, restant bloqué à 104 unités avant de rejoindre le Paris Saint-Germain en 2013. Depuis, Cavani a fait du chemin dans la capitale française, Georges Weah, Raï et autres Safet Susic sont tombés dans la hiérarchie des meilleurs buteurs du PSG. Pauleta a désormais du souci à se faire, puisque Cavani est à présent  à 10 petites unités du Portugais, que le buteur parisien ne devrait pas tarder à rattraper. Un Pauleta détrônait la saison derrière par un certain Zlatan Ibrahimovic.

Excentré sur les flancs ou utilisé en neuf et demi jusqu’au départ du Suédois pour Manchester United cet été, El Matador a enfin pu retrouver son poste de prédilection de numéro 9, qu’il revendiquait publiquement depuis son arrivée. Et au vu de son efficacité actuelle, ses sauts d’humeur médiatiques auxquels nous étions habitués commencent à se faire valoir.

A l’ombre de Zlatan depuis son arrivée à l’été 2013, l’Uruguayen a souvent été jugé nonchalant devant le but, vendangeant des occasions, ou se mettant d’avantage au service de l’équipe, oubliant parfois de marquer. Pourtant se sont bien 99 pions en 165 apparitions que le renard parisien a placés dans les cages adverses, quand le Suédois a laissé son compteur à 156 en 196 apparitions sous la tunique parisienne, les distançant ainsi de 67 unités.

Oui, Ibra’ a placé la barre très haut, mais peut-être pas suffisamment pour Cava’ qui, à moins d’un revirement de situation, devrait poursuivre l’aventure parisienne la saison prochaine. Lui qui a un contrat qui cours jusqu’en juin 2018, suffisant pour détrôner le géant Suédois et qui est actuellement en pourparler avec les dirigeants parisiens pour prolonger son bail.


Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com